Wolf Racing – Dijon 2021

Prenons le volant de la dynamique monoplace Wolf Thunder GB08 du constructeur Wolf Racing ! Nous effectuerons le championnat de France à l’identique, sur les plus beaux circuits automobile français. Aujourd’hui direction le circuit de Dijon-Prenois, un tracé technique très rapide mais très fatiguant car très bosselé !

Première prise en main de la monoplace, une automobile très rapide de classe formule F4, mais pratiquement équivalente à une GT3 en comparaison de tour chronométré. Son secret se tiens dans sa motorisation basée sur un moteur d’Apprila RSV4, une moto de course italienne. Avec un rapport “poids / puissance” de 1,71, cette monoplace est extrêmement efficace !

10 minutes de qualification me permettent de me placer à la 4ème place. Aujourd’hui nous sommes 12 pilotes sur le circuit de Dijon-Prenois.

Si le meilleur tour chronométré est rapidement pris par le pilote Jérémy Mérirès, c’est le pilote Steve Brooks qui va mener la danse pendant 10 tours de course !

Une bataille s’engage entre ces 2 pilotes pendant toutes la course, prenant tour à tour la première place à moins d’une seconde entre eux.

Juste derrière, à une seconde d’écart, le pilote alésien Joel Roussel les talonne, sans les lâcher !

Dès le départ, la bataille de la 4ème place se joue serrée entre le pilote Lionel Champelovier et moi même.

Il faudra plusieurs tours pour tenter de distancer le pilote et prendre cette 4ème place.

Juste derrière, la bataille fera rage entre la pilote Sonia Roussel et Lionel Champelovier.

Je terminerai cette première épreuve sans monter sur le podium. Le trio de tête ont mené la course sans faute, avec une cadence infernale.

Je me languis la prochaine course et je compte bien grapiller des points en visant le podium !